Warning: main(http://ffunivers.free.fr/txt/haut.txt) [function.main]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/115/sda/1/3/ffunivers/fanfics/2.php3 on line 55

Warning: main() [function.include]: Failed opening 'http://ffunivers.free.fr/txt/haut.txt' for inclusion (include_path='/mnt/115/sda/1/3/ffunivers/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/115/sda/1/3/ffunivers/fanfics/2.php3 on line 55


Warning: main(http://ffunivers.free.fr/txt/index.txt) [function.main]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/115/sda/1/3/ffunivers/fanfics/2.php3 on line 66

Warning: main() [function.include]: Failed opening 'http://ffunivers.free.fr/txt/index.txt' for inclusion (include_path='/mnt/115/sda/1/3/ffunivers/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/115/sda/1/3/ffunivers/fanfics/2.php3 on line 66






Chapitre second : funerailles matinales





Deux jours plus tard, à l'aube, était venu le jour de l'incinération de Barret sur la grand place du Canyon Cosmo. Un drap gris recouvrait la dépouille de l'honorable homme Barret, père de Marlène, fondateur d'Avalanche, parrain non officiel de Tifa et grand ami de Clad, écologiste dans l'âme, grognon la plupart du temps mais bon par-dessus tout. Tous les villageois s'étaient réunis en hémicycle autour de l'estrade sur laquelle se trouvaient la dépouille de Barret, Clad, nommé "Protecteur du canyon Cosmo" par Bugenhagen le sage dans ses dernières volontés. Nanaki n'étant pas humain, n'avait pas droit à ce privilège, mais il comprenait très bien la décision de son (grand) père spirituel. A la fin du discours de Clad, la mine triste et pas franchement prêt à manifester de l'humour ou de faire de l'ironie comme il en avait l'habitude, il remit le flambeau à Tifa.
"-Barret te considérait comme ton père ; il aurait voulu que ce soit toi qui le remplace si AVALANCHE avait encore lieu d'être."
Tifa ne dit rien, et prit le flambeau que lui offrait Clad. Elle hésitait à faire ce geste symbolique qu'était abaisser ce flambeau sur le corps sans vie de son "parrain". La tension fut à son comble. Tifa, à ce moment là, eut l'impression de porter le poids du monde sur ses épaules, sentiment accentué par le fait que tout le monde la regardait. Clad mit alors une main sur l'épaule de Tifa et lui dit doucement : "-Allez, je suis avec toi."
Tifa, abaissa le flambeau. Le drap funéraire prit feu. A ce moment précis, absolument rien ne se trouvait dans l'esprit de Tifa, elle ne pensait plus à rien, condition obligatoire pour avoir le courage de faire ce qu'elle avait à faire.
"-Enfin, c'était fini", pensa t'elle.
Clad, sentant que Tifa allait le lâcher, prit le flambeau des mains de Tifa d'un geste lent et discret. Tifa descendit de l'estrade, se couvrit la bouche et le nez de ses mains, se détourna du regard des villageois et se mit à pleurer. Les villageois, par pudeur et respect, ne firent pas attention à elle et continuèrent à regarder le bûcher. Lorsque vint le tour d'une autre personne de parler, Clad vint réconforter son amie.
"-Ca ira, ca. ira." Tifa, incapable de faire le moindre son, ne se retourna pas.
Clad, à peu près aussi choqué que Tifa, se retira dans ses appartements pour observer la cérémonie de haut.
"-D'abord Elle, et ensuite, Lui. Comment en sommes-nous arrivés là ?"
L'incompréhension et la colère se virent sur son visage.
"-Où est Clad ? Demanda Cait Sith.
-Laisse-le tranquille, fit Youffie. Il ne va pas bien, moins bien que nous tous."
"-Clad ..." C'était Tifa.
"-Oui ?
Tifa ne répondit pas, mais vint se jeter dans ses bras.
-Que fais-tu ? Demanda Clad.
-Je suis juste venue chercher du réconfort auprès de quelqu'un que j'aime.
-Ca fait du bien, lui répondit Clad.
-Je t'aime, Clad.
-Moi aussi, Tifa, je t'aime. Jusqu'alors j'étais trop manipulé et obsédé par Seph... Enfin lui, quoi, mais nous sommes tous à présent libérés de son mal. Nous nous aimions depuis longtemps mais en faisant semblant de ne pas s'en rendre compte."
Ils restèrent enlacés deux minutes sans rien dire, puis retournèrent ensemble, sur la place, assister au reste de la cérémonie. Les deux amoureux avaient les yeux tout rougis par les larmes. La fin de la cérémonie approchait, il était midi, Nanaki était sur l'estrade, devant les cendres de Barret. Il se mit à proférer des incantations dans une langue inconnue par ses amis et à tout autre étranger au canyon Cosmo. C'était un des seuls sorts réellement magiques, sans emploi de matéria. Pourtant, l'effet n'était pas vraiment impressionnant : les yeux de Nanaki changèrent de couleur, il ne semblait plus connecté à ce monde, et il continuait à psalmodier. Le vent se leva, s'amplifia, et emporta dans l'air les cendres de Barret. La cérémonie était terminée.
"-Ne t'inquiète pas, Barret Wallace. Je te vengerai, et enfin, tu reposeras en paix, dit Clad solennellement.



Warning: main(http://ffunivers.free.fr/txt/droite1.txt) [function.main]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/115/sda/1/3/ffunivers/fanfics/2.php3 on line 183

Warning: main() [function.include]: Failed opening 'http://ffunivers.free.fr/txt/droite1.txt' for inclusion (include_path='/mnt/115/sda/1/3/ffunivers/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/115/sda/1/3/ffunivers/fanfics/2.php3 on line 183


Warning: main(http://ffunivers.free.fr/txt/droite2.txt) [function.main]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/115/sda/1/3/ffunivers/fanfics/2.php3 on line 198

Warning: main() [function.include]: Failed opening 'http://ffunivers.free.fr/txt/droite2.txt' for inclusion (include_path='/mnt/115/sda/1/3/ffunivers/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/115/sda/1/3/ffunivers/fanfics/2.php3 on line 198

Warning: main(http://ffunivers.free.fr/txt/bas.txt) [function.main]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/115/sda/1/3/ffunivers/fanfics/2.php3 on line 205

Warning: main() [function.include]: Failed opening 'http://ffunivers.free.fr/txt/bas.txt' for inclusion (include_path='/mnt/115/sda/1/3/ffunivers/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/115/sda/1/3/ffunivers/fanfics/2.php3 on line 205